fr | en email facebook

Actions Anterieures

Pour certains cas, il arrive que MAP présente son aide de manière ponctuelle uniquement et ne crée pas de projet à long terme. MAP requière certaines garanties pour s'assurer que les dons versés soient intégralement utilisés dans les projets attitrés. Malgré la bonne volonté et les efforts des membres de MAP, il arrive que nous n'obtenions pas les garanties nécessaires et que nous devions retirer notre présence de certains lieux. Nous voulons que notre aide soit effective et profitable dans le temps.

  • Au Cambodge, 
    • ce fut la destination de la première action de MAP. En 1979, une équipe médicale fut envoyée pour secourir des réfugiés khmers qui fuyaient la poussée nord-vietnamienne. Ils s'étaient regroupés dans une jungle insalubre formant le village de Sokh Sahn. Ils voyaient mourir chaque jour 15 des leurs sous les effets de la maladie et de la malnutrition. L'équipe guidée par le docteur Richard apporta l'aide nécessaire à ces réfugiés pour qu'il puissent survivre. En 1983, les autorités thaï nous interdisent de traverser la frontière mais les villageois de Sokh Sahn que nous avions formés ont pu reconstruire le village. 
    • En 2005, 26 ans après notre première présence,  MAP accompagné par « Médecine Aide et Présence » revient au Cambodge, 1 enfant sur 5 y meure avant ses 5 ans, bcp de viols d'enfants... Nous construisons un petit « Hôpital Princesse Grace » de brousse à 75km de Phnom Pen, il accueillera 100 patients par jour et comporte 30 lits. 
    • En 2007, MAP fait l'achat d'un terrain pour la construction d'un atelier de couture « Our Home », puis de machines à coudre et règle le salaire des formateurs et le fonctionnement de l'atelier. On y enseigne le métier aux jeunes filles de Phnom Penh afin de leur offrir une alternative à la prostitution.
  • En Centrafrique, 
    • en 2005, MAP finance la construction d'une 2e petite école de brousse équipée de sanitaires à Barka Bongo qui permettra de scolariser 100 enfants. La population aidera à la construction. 
  • A Gaza
    • En 2007, par l’intermédiaire de M. Olivier Vallon, MAP marque sa présence dans cette région difficile du Moyen Orient. Depuis cette date, nous avions acheté des chaises roulantes, déambulateurs et béquilles pour les enfants, de 37 écoles, victimes de la guerre (18.000 bénéficiaires potentiels). Annuellement MAP a approvisionné en fournitures scolaires et cartables  à plus de 500 enfants de Gaza avec l’appui de la Croix Rouge Monégasque ; à Jenin,  MAP a acheté un appareil à ultra-sons pour un centre de santé (bénéficiaires potentiels 6.400 enfants)
    • En 2014, la situation du pays et le retour en Europe de notre responsable sur place M. Olivier Vallon ont  conduit à  l’arrêt  de cette belle action.
  • En Inde du Nord, 
    • Apres plus de 20 ans d’aide, nous avons décide de faire appel en 2015 à un auditeur indépendant, pour avoir un rapport juridique et financier complet de toutes nos structures indiennes afin d’évaluer l’aide à apporter, compte tenu de modifications par les autorités indiennes de règlements concernant les orphelinats et les aides apportées par les ONG étrangères. Apres des nombreuses relances et mises en garde au sujet d’éclaircissements sur l’utilisation des fonds formulées à M. Paul Raj, directeur de l’orphelinat Sadhan, MAP a décide de suspendre son financement. Au but d’un an d’échanges infructueux, nous avons avise M. Paul Raj que l’absence de réponse satisfaisante de sa part au 31 décembre 2016 acterait sa décision de cesser toute coopération avec MAP. Les parrains-marraines en on été informes. Le seul objectif de Monaco Aide et Présence était la pérennisation de l’orphelinat Sadhan, en toute transparence vis-à-vis de nos donateurs. Le Conseil d’Administration a regretté que M. Paul Raj et son entourage ne l’aient pas compris.
  • En Indonesie
    • en 2007, après le passage du Tsunami, sur l'île de Nias, MAP fait construire une école élémentaire de 680 m² pour 120 enfants : « Sirombu school ».
  • Au Laos,
    • en 1992, MAP organise une « Mission de chirurgie ophtalmologique » ponctuelle.
  • Au Maroc, 
    • En 2001, MAP fait construire la « Maison d'accueil de Taroudant » ; la ville de Taroudant se trouve aux portes du désert, au sud du Maroc. La même année, nous inaugureront la « Maison familiale Sainte Dévote ». Cette maison abritera une dizaine d'enfants orphelins.
    • En 2005, nous finançons le forage d'un puits pour la « Palmeraie de Taldnound » dans le Sud du Maroc ; plus de 75 familles bénéficient de ce projet. « L'Ecole de l'Espoir » construite à côté de la « Maison Familiale Sainte Dévote » sera inaugurée.
  • Au Mexique, 
    • en 2001, nous ferons construire l'école et dortoir « San Miguel » à Barrosa qui accueille 50 enfants dans une des régions les plus reculées de la jungle.
  • Au Mozambique,
    • en 2009, construction de la ferme école de Gurue pour la formation des jeunes au métier d'agriculteur-éleveur, sous la responsabilité de Père Luciano Cominotti.
  • En Roumanie 
    • En 1992, MAP apporte une aide ponctuelle à un centre de malvoyants à Bucarest. Depuis, nous avons apporté notre aide dans cette région à de nombreuses reprises. 
    • En 1994, la rénovation d’un centre de rééducation pour les enfants hospitalisés.
    • En 2001, MAP organise le Noël des enfants roumains en achetant pour eux du lait, des médicaments, des jouets… ; aide à une famille pour l'achat d'un petit logement.
    • En 2009, MAP envoie un container de matériel médical et de médicaments pour l'hôpital de Zalau convoyé par nos Amis bénévoles de « l'Association Humanitaire des Pompiers 06». Nous réhabiliterons aussi le centre de jour « Maya » pour une trentaine d'enfants handicapés profonds.
  • Au Sri Lanka,
    • En 1985, premiers contacts avec les autorités locales. MAP finança la construction de « l'Orphelinat Princesse Grace » de Kalutara qui s'achèvera en 1988. Les années suivantes, le bâtiment sera mieux aménagé.
    • En 2004, un tsunami cause de gros dégâts. MAP récolte 520.400€. Elle financera des missions avec l'Association Aide Humanitaire des Pompiers région PACA pour reconstruire les maisons du village de pêcheurs de Paiyagala et le rééquiper en matériel de pêche: 15 bateaux, 10 canoës,... leur permettant, à nouveau, de nourrir la région.
    • En 2005, le projet « Village Monaco-Gamma » est achevé: construction de 40 maisons-foyers. La même année, MAP apporte son aide au village de Negombo ainsi qu'au bidonville de Kassaparoad en les habilitant aux fortes pluies qui, auparavant, transformaient ces localités en cloaques.
    • En 2009, hôpital d'Hiniduma (200 consultations par jour), construction d'un incinérateur pour les déchets hospitaliers et d'un réseau de canalisations et de réservoirs pour la potabilisation de l'eau... achevés en 2011.
  • Au Tchad, 
    • En 1997, MAP finance la construction du « Centre de Formation » destiné à former du personnel paramédical qui s'occupera d'aider à réinsérer de nombreux handicapés. 
    • En 2007 et 2009, MAP donne son soutien au Père Michel Guimbaud « Handicap Santé » qui oeuvre au Tchad pour la fabrication de prothèses pour les enfants victimes de la guerre.
  • En Thaïlande, 
    • En 1983, MAP apporte un soutien alimentaire en plus d'une formation médicale, une sensibilisation aux problèmes d'hygiène et des propositions préventives à plusieurs réfugiés khmers. 
    • En 1984, MAP apporte un soutien sanitaire aux réfugiés Karens qui fuyaient l'oppression du gouvernement Birman. 
    • En 1990, MAP finance l'achat d'un terrain de 6.400 m² sur lequel une trentaine de familles thaï pourront cultiver le ver à soie, puis se lancer dans le tissage artisanal.
up
Designed & Developed by Blast Communications